AGEX de l’ACNOA à Alger : Mustapha Berraf présentera sa candidature pour la présidence de l’instance continentale

Le président du Comité olympique algérien,  Mustapha Berraf a annoncé qu’il présentera sa candidature à la présidence de l’Association des Comités nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA), lors  de l’assemblée générale de l’instance africaine, prévue le mois de novembre  prochain à Tokyo, et ce à l’issue des travaux de l’Assemblée générale de cette instance sportive, réunie mardi à Alger.
« Je me porterai candidat au poste du président de l’ACNOA dont les  élections sont prévues en novembre prochain à Tokyo (Japon), lors de  l’assemblée générale ordinaire de l’Association des comités internationaux
olympiques », a déclaré  M. Berraf, premier vice-président de  l’instance sportive africaine, qui a présidé les travaux de l’assemblée
générale à la veille de l’ouverture des Jeux africains de la jeunesse  (JAJ-2018) à Alger.  « Mon élection à la tête de l’ACNOA ne sera qu’une mesure formelle et un  honneur pour l’Algérie », a-t-il ajouté, se disant convaincu de sa réussite
lors de ces élections.
A noter que l’Algérien Mustapha Berraf avait été élu en tant que premier  vice-président de l’ACNOA, pour un 5è mandat , lors de l’assemblée générale
de l’instance africaine qui s’est tenue en mai 2017 à Djibouti.
L’ACNOA fait face à des zones de turbulences à son sommet depuis plusieurs  mois. Ainsi, l’élection de l’Ivoirien Lassana Palenfo pour un 4e mandat à  la tête de l’instance en mai 2017 a été annulée par le Tribunal arbitral du
sport (TAS) après de longs mois d’attente, tandis que les sanctions  prononcées par l’ACNOA à l’encontre du Camerounais Kalkaba Malboum,  candidat aux élections mais finalement disqualifié pour violation du code
éthique, ont été annulées.
 C’est dans toute cette cacophonie que les représentants des 53 pays  membres de l’assemblée générale de l’ACNOA se réunissent à Alger pour  examiner le mode d’exécution des dernières décisions du TAS de Lausanne et  arrêter la date et le lieu de la tenue de l’AG élective.
Entre-temps, c’est le 1er vice-président de l’instance africaine,  l’Algérien Mustapha Berraf, qui assure l’intérim.
Par ailleurs, l’ivoirien Lassana Palenfo a annoncé mardi, lors des travaux  de l’AG extraordinaire présidée par M. Berraf à Alger, sa démission de la  présidence de l’ACNOA, affirmant qu’il ne présentera pas sa candidature
lors de la prochaine assemblée générale élective, prévue en novembre 2018 à
Tokyo (Japon).
Etaient présents durant l’ouverture des travaux de cette AGEx, le ministre  de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, celle de la Poste, des  Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun  et plusieurs membres du CIO.
share post:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *